Comment éviter l’apparition de pointes fourchues ?

Les pointes sont les parties les plus anciennes des cheveux. Comme elles ont vécu plus d’agressions que le reste de la chevelure, elles sont beaucoup plus fragiles et sensibles à la façon dont elles sont entretenues.

Voilà pourquoi, beaucoup de personnes se retrouvent avec des pointes sèches et fourchues, rendant la chevelure cassante et dévitalisée.

Si vous souhaitez avoir de beaux cheveux, il est primordial que vous compreniez deux choses. La première c’est qu’il est bel et bien possible d’en finir avec des pointes abîmées ; la deuxième est que pour y arriver, il vous faut suffit d’adopter 6 bonnes habitudes. 😉

1-Débarrassez-vous des pointes abîmées

Si vous souhaitez avoir de belles longueurs, vous devez vous débarrasser des parties trop abîmées de votre chevelure. Même si l’idée de perdre un peu de longueur vous brise le cœur, vous devez comprendre qu’il est impossible de « réparer » des pointes fourchues.

Lorsque vos pointes sont divisées en deux (voir plus) et apparaissent trop affinées, c’est qu’il est déjà trop tard!

Les fourches, c’est un peu le moyen pour vos cheveux de vous dire « Là, c’est trop! Nous manquons depuis trop longtemps de nutriments adaptés à nos besoins, et la façon dont tu nous entretiens n’est pas bonne. Tu dois réagir maintenant car une partie d’entre nous est en train de mourir »

A ce moment, vous comprendrez que la meilleure option est de les couper. Le but étant de repartir sur une base saine!

Ayant eu moi-même les cheveux fourchus pendant de nombreuses années, je vous assure que c’est la première étape à franchir pour obtenir une belle et solide crinière.

L’avantage est qu’il existe des méthodes simples et efficaces pour couper vos pointes fourchues et abîmées vous -même. Cela signifie que vous ne serez plus obliger de lutter avec le coiffeur pour qu’il vous retire uniquement ces 2 cm et non 10! 😉

J’ai écrit un article sur ces méthodes, pour les découvrir cliquez ici

 

2- Hydratez-vous quotidiennement

Une fois que vos pointes abîmées ont été coupées, il ne s’agit pas de poursuivre leur entretien avec vos anciennes mauvaises habitudes.

Retirez-en une leçon: s’ils sont devenus fourchus, c’est que quelque chose n’allait pas dans la façon dont vous en preniez soin.

Si l’état de vos pointes s’est dégradé, il y a de fortes chances pour que cela ait commencé par un manque d’apport en eau.

L’hydratation quotidienne des cheveux, et tout particulièrement des pointes, est le meilleur moyen d’avoir de belles longueurs et de prévenir l’apparition de fourches et de pointes sèches.

L’hydratation des cheveux commence par l’intérieur. Buvez donc 1,5 litres d’eau par jour.

En effet, inutile de croire que si votre corps est déshydraté, vos cheveux seront resplendissants.

Ensuite, en externe, préparez votre propre soin naturel hydratant et nourrissant dans un brumisateur.

Le principe est de mélanger ¾ d’eau végétale au choix pour hydrater, à ¼ d’huile végétale au choix (idéalement biologique) pour nourrir et sceller l’hydratation afin d’éviter que l’eau ne s’évapore.

Astuce : Mélangez dans un brumisateur ¾ d’Aloe Vera pure liquide, ¼ d’huile de coco biologique « première pression à froid » et éventuellement quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée (6 gouttes pour un brumisateur de 30ml).

Vaporisez ce soin, tous les soirs ou tous les matins, sur les longueurs en insistant bien sur les pointes.

 

Quelles sont les propriétés de ce soin naturel?

  • Le gel d’Aloe Vera, étant composé à 95% d’eau chargée de nutriments (vitamines A, B, D, E, saponines, zinc, sodium, fer, phosphore…), est excellent pour maintenir les cheveux hydratés et nourris.

Pour en savoir plus, sur les propriétés de cette plante, cliquez ici

 

  • L’huile de coco est l’une des rares huiles qui pénètrent le cheveu jusqu’au cortex (cf schéma c-dessous).

Elle lutte très efficacement contre l’apparition des fourches, aide les cheveux à rester hydratés et favorise une bonne croissance.

 

 

  • L’huile essentielle de menthe poivrée

Dans ce soin, l’utilisation d’huile essentielle est facultative. Néanmoins, en plus d’apporter une bonne odeur au soin, elle lui ajoute des propriétés bienfaisantes et anti-bactériennes grâce au menthol qu’elle contient. Elle est donc recommandée pour assainir les cuirs chevelu à problèmes (psoriasis, pellicules, sècheresse ou sécrétion anormale de sébum), renforcer les cheveux fatigués, ainsi que pour activer la croissance capillaire.

L’huile essentielle de menthe poivrée fait partie de mon top 3 des huiles préférées. 🙂

Attention cependant, si votre cuir chevelu est irrité ou que vous êtes enceinte, n’utilisez pas d’huile essentielle!

 

3- Nourrissez-vous (bien) quotidiennement

Tout comme l’hydratation, l’apport en bons nutriments est primordial pour en finir avec des pointes abîmées.

La plupart des gens ont le réflexe de penser ‘soins capillaires’ lorsqu’on leur parle de nourrir leurs cheveux.

Pourtant, le premier réflexe devrait être de penser aux aliments présents dans votre assiette. Et oui, les nutriments présents dans votre alimentation, impactent directement la santé et la beauté de votre crinière.

En effet, la distribution de ces derniers se fait via le sang, vers les racines de votre cuir chevelu.

Plus vous privilégierez des aliments riches en fibres, en vitamines, en oligo-éléments et en sels minéraux, plus vos cheveux seront renforcés, souples et brillants.

Le gros avantage d’une alimentation saine et variée est qu’elle optimise réellement les effets des soins capillaires. En remplaçant les aliments trop sucrés, comme les sodas ou encore le pain blanc, les plats pré cuisinés remplis de graisses saturées, par des fruits et des légumes de saisons, vous donnerez toutes les chances à votre chevelure de révéler sa vraie beauté !

J’ai écrit un article complet sur les 5 nutriments indispensables pour avoir une belle chevelure,pour le lire cliquez ici.

 

4-Faites un soin profond chaque semaine

Le soin profond (ou masque capillaire) est le meilleur moyen dont vous disposez pour parfaire la santé de vos cheveux.

Il est à faire après le shampoing, après avoir essoré vos cheveux.

En effet, une fois par semaine, laissé de 30 minutes à plusieurs heures sous un film cellophane, il permet de :

-nourrir en profondeur la fibre capillaire

-fortifier vos racines grâce aux nutriments apportés au cuir chevelu, d’où l’importance de toujours masser délicatement le cuir chevelu quelques minutes.

-gainer et répare les cheveux abîmés, révélant ainsi leur véritable beauté

-hydrater les cheveux, les rendant soyeux et plus brillants

-faciliter considérablement le démêlage

-améliorer l’élasticité des cheveux

-créer une barrière protectrice, réduisant l’impact des agressions extérieures (pollution, chaleur des appareils chauffants…)

Les deux seules conditions pour bénéficier rapidement de ses effets positifs est de faire de ce rituel une ROUTINE, et que votre masque soit bien adapté aux besoins de vos cheveux.

 

Pour cela, retrouvez ici, toutes les recettes de soins naturels à faire soi-même, par type de cheveux!

Mon expérience m’a prouvé que rien ne vaut un masque fait maison ! 😀

 

5- Limitez au maximum l’utilisation d’appareils chauffants

La chaleur abîme la tige capillaire et, à long terme, rend les cheveux fragiles, secs et cassants. Si vous ne pouvez pas vous passer du sèche-cheveux, utilisez la ventilation à air froid qui sera déjà moins agressive ! L’idéal reste le séchage à l’air libre.

Un autre ennemi pour vos pointes : le fer à lisser. Bien que leurs fabricants mettent en avant des plaques en céramique dernières générations, le principe reste le même : apporter un maximum de chaleur aux cheveux (parfois plus de 240°C) au point de les lisser.

Un conseil: si vous débarrasser de votre fer à lisser vous semble pour le moment impossible, réglez-le à une température deux fois inférieure à celle que vous utilisez habituellement ! Les effets seront déjà moins néfastes

Croyez-moi, ils seront quand même lissés (et pourtant j’ai les cheveux crépus naturellement).

L’usage du fer devrait rester vraiment occasionnel, pour celles qui souhaitent avoir une belle chevelure.

6-Dites adieu aux traitements chimiques

Permanente, défrisage, assouplissement, colorations chimiques… torturent vos cheveux.

Certes le résultat est magnifique en sortant du coiffeur, mais votre rêve se transformera vite en cauchemar.

Les composants chimiques présents dans les produits capillaires, qui changent la structure et la nature de vos cheveux, les abîment en profondeur. Si vous souhaitez avoir une chevelure résistante et dont la croissance est optimisée, ne vous laissez pas tenter par ces techniques.

Souvenez-vous qu’ils existent souvent des alternatives naturelles qui donnent aussi de bons résultats. Par exemple, j’ai écrit un article sur les alternatives aux colorations chimiques. Pour le lire, cliquez ici

 

Vous avez maintenant de quoi faire la guerre aux pointes abîmées. 🙂

 

Dites-moi dans les commentaires quelles habitudes vous parait plus facile à adopter. Partagez également avec moi les résultats que vous obtiendrez après applications de ces bonnes habitudes.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.